Seddik Khalfi raconte son licenciement de Luxe Radio

Dans une vidéo parue sur Youtube, Seddik Khalfi, 36 ans, journaliste, ancien directeur de la rédaction et présentateur de la matinale de Luxe Radio raconte comment il a été remercié et donne sa version des faits.

Il explique que le président du directoire de luxe radio « Abdessamad Aboulghali » lui a reproché d’avoir orchestré un débat d’actualité matinal autour d’une affaire en justice et qu’il a utilisé le conditionnel pour attaquer sans preuve l’un des acteurs cette affaire. Luxe Radio lui reproche également de faire confiance aux médias numériques, de prendre personnellement avis sur le début et d’influencer la justice.

Suite à cela Seddik Khalfi reçoit une mise à pied par email suivi d’un sms l’invitant à ne plus se rendre au siège de la radio. Au bout de 12 jours, une médiation entre les deux partis a été entamée mais sans résultat positif.

Pour valoir ses droits le jeune journaliste entame une grève de la faim et il publie une vidéo dénonçant les défaillances de ses employeurs.

De son coté luxe radio dans un communiqué explique : « Le 4 octobre, la direction de Luxe Radio a reproché à Seddik Khalfi d’avoir délibérément censuré l’opinion de la partie adverse dans un dossier litigieux en cours d’instruction judiciaire», explique la station dans un communiqué.

Et d’ajouter: « cet incident aurait donné lieu à une mise à pied de huit jours suite à laquelle le journaliste n’aurait pas repris ses fonctions. En dépit de ce triste incident, Luxe Radio confirme sa volonté de continuer à défendre le pluralisme et la liberté d’expression, des valeurs auxquelles les sages de la HACA ne manqueront d’ailleurs pas de veiller également ».

Share Button
Commentez via Facebook :
Commentez via Wordpress :