La mort du fils du journaliste, animateur et cinéphile marocain Ali Hassan <br /> وفاة نجل الصحفي ،المذيع و السينمائي  علي حسن

Le fils du journaliste, animateur et cinéphile marocain Ali Hassan est décédé aujourd’hui après avoir subi une crise cardiaque.

En cette douloureuse occasion nous présentons nos sincère condoléances a notre collègue Ali Hassan.

علم موقعنا ان ابن الصحفي و السينمائي المغربي علي حسن قد وافته المنية اليوم بعد ان ألمت به أزمة قلبية.

بهذه المناسبة الاليمة نتقدم بتعازيها الحارة و الصادقة للزميل علي حسن.

إنا لله وإنا إليه راجعون.

Share Button
Commentez via Facebook :
Commentez via Wordpress :

  1. DAMI ABDELLAH on 7 avril 2015

    الله يرحم الولد وانا لله وانا اليه راجعون

  2. Anonymos on 11 avril 2015

    Triste et malheureux. Partir jeune crise cardiaque. Cette mort qui frappe de plus en plus des jeunes et moins jeunes.. Le stress. Ce sont les parents qui vont souffrir. La perte d’un enfant est vraiment terrible. Un bébé plus au moins on arrive à surmonter la douleur. Nos sincères condoléances ou beaucoup de sabr. Allah y badel el mahaba bi el sabr.

  3. HAMID on 22 juin 2015

    Ayant été en voyage et n’ayant appris la triste nouvelle, du décès de ton fils que ce matin, je te présente, en cette douloureuse occasion, mes sincères condoléances.

    إنا لله و إنا إليه راجعون

    Hamid de Mohammedia (Un ex fidèle et assidu auditeur de ta fameuse émission « ENTRACTE » et comme tu as une excellente mémoire et pour me situer, je te disais les ¾ du temps sur antenne : Arrête d’être l’avocat du diable lorsque tu étais contre mon avis).
    Vivement que tu puisses reprendre cette légendaire émission.

    Notre pays a besoin d’animateurs de ta trempe. Ne serais-ce que pour écouter une chanson commentée par tes soins comme tu sais, bien le faire, en « non-stop » et avec ta belle voix.

    Et, en cette douloureuse occasion, accepte de ma part cette magnifique berceuse « Somertimes » composé par Gershwin dans un style negro-spiritual en 1933 et que chantait, dans le premier acte de l’opéra pour endormir son enfant, le personnage de Clara. Et je te laisse le choix, entre la version d’Ella Fitzgerald, de Barbara Hendricks ou des autres interprètes, pour l’écouter.

    Aussi et pour rappel, lorsque tu avais consacré toute une soirée pour cette merveilleuse berceuse « Somertimes » , j’étais seul à t’avoir téléphoné, ce soir là, pour te féliciter et tout en discutant, tu m’avais même proposé de venir commenter, un jour, avec toi, à la radio et en direct une émission.

    إنا لله و إنا إليه راجعون
    Hamid de Mohammedia (stefanamid@gmail.com)

  4. HAMID on 22 juin 2015

    Et, en cette douloureuse occasion, accepte de ma part cette magnifique berceuse « Somertimes » composé par Gershwin dans un style negro-spiritual en 1933 et que chantait, dans le premier acte de l’opéra pour endormir son enfant, le personnage de Clara. Et je te laisse le choix, entre la version d’Ella Fitzgerald, de Barbara Hendricks ou des autres interprètes, pour l’écouter.

    Aussi et pour rappel, lorsque tu avais consacré toute une soirée pour cette merveilleuse berceuse « Somertimes » , j’étais seul à t’avoir téléphoné, ce soir là, pour te féliciter et tout en discutant, tu m’avais même proposé de venir commenter, un jour, avec toi, à la radio et en direct une émission.

    إنا لله و إنا إليه راجعون
    Hamid de Mohammedia